2 Contact ]

Infos divers

Service national universel

Le Service national universel (SNU) est un programme mis en place par le  gouvernement à partir de 2019 pour succéder indirectement au service militaire en France.
Le SNU vise, selon le Gouvernement, à proposer « un moment de cohésion visant à recréer le socle d’un creuset républicain et transmettre le goût de l’engagement », à « impliquer la jeunesse française dans la vie de la Nation » et à « promouvoir la notion d’engagement et favoriser un sentiment d’unité nationale autour de valeurs communes ».
En juin 2019, une première phase d’expérimentation visant à créer un “SNU au carrefour de l’armée, de l’éducation populaire et de l’éducation nationale” a été lancée. Elle a regroupé 1 978 jeunes volontaires, âgés de 15 à 16 ans, de milieux sociaux différents : lycéens, apprentis et décrocheurs scolaires. Cette phase d’expérimentation s’est déroulée dans 13 départements pilotes, dont la Guyane.
 En juin 2020, environ 30 000 nouveaux volontaires (entre 100 et 500 volontaires par département) devraient participer à une seconde “mise en condition réelle” dans tous les départements. Généralisé, le dispositif devrait concerner 800 000 adolescents par an.

Tu souhaites participer à l’expérimentation de ce dispositif (du 22 juin au 3 juillet) ?
Inscris-toi avant le 3 avril sur : https://www.snu.gouv.fr/inscription-au-snu-12

 

Le recensement est obligatoire

Pour chaque jeune Français de 16 ans, le recensement doit être effectué pour :
participer à la journée défense et citoyenneté (JDC)
passer, le cas échéant, des concours et examens d’État avant l’âge de 25 ans: CAP, BEP, baccalauréat, permis de conduire…
être inscrit d’office sur les listes électorales dès 18 ans.

Où et quand se faire recenser
Le jeune doit se faire recenser auprès de la mairie de son domicile ou sur mon.service-public.fr (pour certaines communes) ou au consulat ou service diplomatique français s’il réside à l’étranger.
Le jeune doit se faire recenser dans les trois mois qui suivent son 16 e anniversaire. Si les délais sont dépassés, il est toujours possible de régulariser sa situation jusqu’à l’âge de 25 ans en procédant de la même manière que pour un recensement classique.