2

Mécanique de Compétition spécialité Préparation moteurs

FCIL

Préparation, réparation ou mise au point de moteurs de compétition pour améliorer ou valider leurs performances, en conformité avec la réglementation de la compétition automobile.

Objectifs

Passion pour la mécanique de compétition, des capacités d’adaptation aux évolutions technologiques, un esprit d’analyse, de réflexion et d’observation pour déceler les problèmes et organiser le travail de réparation ou d’amélioration.
Habile et précis dans ses gestes, le technicien préparateur moteurs est persévérant, rigoureux, minutieux et méthodique dans ses interventions.
Disponible, il doit savoir travailler en équipe.
Des qualités relationnelles lui permettant d’écouter le client, de comprendre ses attentes et de le conseiller.

Admission

En 1 an après un Bac professionnel du domaine de la maintenance automobile ou de la production mécanique (technicien d’usinage), ou un BTS de l’un des secteurs.

Organisation

9 mois de formation intensive comprenant :

  • 12 semaines (extensibles) de stages pratiques dans des entreprises partenaires, dans des ateliers de réfection de moteurs, et chez des préparateurs ou constructeurs ;
  • 16 semaines de formation technique et professionnelle au Lycée comprenant 16 heures de mesures et essais, 8 heures de fabrication et usinage, 6 heures de montage et métrologie moteurs, 2 heures de communication et 2 heures d’anglais technique et oral. La délivrance du diplôme est entièrement basée sur un contrôle continu, au sein duquel l’évaluation de la formation en entreprise est essentielle.

Contenu de la formation

Moteur : Principe, étude, modifications, métrologie et techniques d’assemblage

  • Usinage et modification de pièces : Fraisage, Tournage, Ajustage, Polissage, Rodage…
  • Gestion électronique et informatique : câblages et programmation de systèmes de gestion moteurs ;
  • Mesures performances : réglages et essais sur bancs d’essais et de mesures ;
  • Environnement : pollution, économies d’énergie ; Relations humaines, Informatique et Anglais.

Secteurs d'activité

Le but de cette formation complémentaire est de préparer le jeune à l’insertion professionnelle.
Dans des secteurs comme :

  • ateliers d’usinage et de rectification,
  • ateliers de préparation moteurs,
  • ateliers spécialisés dans la rénovation de véhicules,
  • écuries de courses, ainsi que, bien-sûr,
  • des entreprises de maintenance automobile, …

Métiers possibles

  • Conducteur de bancs ; rectifieur en moteurs; préparateur moteur de compétition

Poursuites d'études