2

BTS Maintenance des Véhicules Option voitures particulières

BTS MV

Le BTS Maintenance des véhicules option A voitures particulières est accessible à tout titulaire d’un baccalauréat général, technologique ou bac professionnel. Ce BTS maintenance des véhicules se prépare en formation par alternance, 15 jours en entreprise 15 jours au lycée.

Objectifs

Le BTS maintenance des véhicules option véhicules particuliers donne accès aux métiers du secteur de l’après-vente des véhicules particuliers. Les titulaires du BTS maintenance des véhicules possèdent les compétences nécessaires à l’accueil et la réception de la clientèle, au diagnostic des dysfonctionnements des véhicules, aux interventions de maintenance et leur organisation, à l’animation et l’encadrement des équipes d’intervention.

Admission

Le BTS maintenance des véhicules  est accessible avec les formations suivantes :
– bac pro Maintenance des Véhicules
– bac technologique STI2D, bac S

Organisation

2 ans de formation
Statut apprenti(e), en contrat d’apprentissage
Alternance lycée/entreprise tous les 15 jours en moyenne
Apprentissage mode d’emploi

Contenu de la formation

– Volume horaire hebdomadaire en 1ère et 2ème années :
culture générale et expression : 3 h
– anglais : 2 h
– mathématiques : 2,5 h
– physique-chimie : 2 h
– enseignement professionnel et généraux associés : 20 h
– accompagnement personnalisé : 1 h

– Volume horaire total par an : 675h/an en 20 semaines

Les + du lycée Marcel Callo

Des entreprises et garages partenaires proposant plusieurs contrats d'apprentissage et facilitant l'insertion professionnelle au terme de la formation.
• Des équipements adaptés dans un atelier permettant des travaux pratiques directement liés au métier.
• Une pédagogie de la réussite, un accompagnement renforcé avec des classes de 12 apprentis et des heures d'aide personnalisée.
• Signature de la convention avec le CFA-ECB

Secteurs d'activité

Selon la taille de l’entreprise, le ou la titulaire du brevet de technicien(ne) supérieur(e) de maintenance des véhicules exerce tout ou partie des activités suivantes : effectuer un diagnostic complexe ; réaliser les opérations de maintenance et de réparation complexes ; organiser la maintenance ; assurer la relation client.

Le titulaire de ce BTS doit mobiliser diverses compétences : techniques dans différents aspects de la maintenance ; en organisation et en gestion ; en informatique à des fins de communication et d’exploitation des logiciels spécialisés ; en communication interne (travail d’équipe) et externe (relation avec la clientèle, plate forme d’assistance technique) ; commerciales.

Le ou la titulaire du brevet de technicien(ne) supérieur(e) veille au respect de la règlementation aussi bien technique qu’environnementale et à la qualité du service après-vente. Le métier s’exerce dans les services après-vente des réseaux des constructeurs ou équipementiers ; les services après-vente des entreprises indépendantes ou des réseaux d’indépendants.

Métiers possibles

Les titulaires du BTS maintenance des véhicules travaillent dans les entreprises des réseaux après-vente des constructeurs, chez les concessionnaires de la marque, dans les entreprises ou les réseaux indépendants, les services maintenance des flottes de véhicules (grandes entreprises ou Etat), les services méthodes après-vente des constructeurs.

Réceptionnaire d’atelier, conseiller service, chef d’équipe ou d’unité, technicien diagnostic, conseiller technique constructeur sont les métiers et les fonctions les plus courantes des services après-vente.

Avec de l’expérience, le titulaire du BTS maintenance des véhicules peut se spécialiser dans l’animation réseaux, la relation client, le technico-commercial ou l’expertise technique.

Poursuites d'études

Le BTS est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Cependant avec un bon dossier ou une mention à l’examen, il est possible de poursuivre en licence professionnelle dans les secteurs de la production industrielle ou de la maintenance, en classe préparatoire ATS pour entrer dans une école d’ingénieur ou en école professionnelle du commerce des réseaux de l’automobile (EPCRA).

Exemple: Prépa CPGE ATS, licence professionnelle (mécanique, conception de produits industriels, maintenance et technologie, organisation, management des services de l’automobile, technico-commercial…)